Top des régimes insolites, WTF et assez extrêmes…

La température grimpe, les nuits sont courtes, rien ne trompe : l’été est bel et bien présent. À l’image de ces kilos en trop qui ne se sont pas envolés et qui n’ont de cessent de vous tourmenter, stigmates des soirées raclettes de février. Et oui, tout se paye, c’est cruel mais c’est comme ça !

Ainsi, dans notre grande mansuétude, nous sommes partis à la recherche de régimes rapides et efficaces que nous pourrions vous proposer. Cependant, Internet n’était pas dans son bon jour et en a décidé autrement…

Voici donc une compilation des pires régimes qui existent ! Oui, rien que ça.

Attention

Prenez garde, ces régimes sont pour la plupart dangereux. Nous vous déconseillons fortement de les pratiquer, peu importe les conditions ou la durée, puisqu’ils seraient susceptibles d’entraîner de sévères carences dans votre organisme, voire des dégâts irréversibles.

 

The Ice Cube diet

Commençons par le plus soft…

Cube de glace
©Antoni BCN / Flickr

Des glaçons, tout simplement. Selon un gastro-entérologue du New Jersey, sucer ces petits cubes de glace de temps à autre aurait un effet coupe-faim, ce qui éviterait de se lâcher sur les Bueno et autres bombes sucrées du genre. Par ailleurs, il explique que le corps doit dépenser de l’énergie afin de se remettre à sa température habituelle et pour cela, il brûle des calories.

En soit, ce que propose ce brave monsieur est tout à fait logique, censé et même efficace. Cependant, la plupart des personnes fidèles à ce régime ont carrément détourné la chose, ne consommant plus que des glaçons. Bien évidemment, le corps se retrouve à court de nutriments essentiels en quelques jours seulement. La consommation excessive de glaçons peut également mener à une baisse de la température corporelle, voire à l’hypothermie. En parallèle, cela peut causer des dysfonctionnements au niveau des organes, tout comme des troubles de la digestion. Sans parler de ce que cela fait aux dents, abîmant aussi bien les gencives que l’émail.

Ça fait froid dans le dos ! * S’enfuit lâchement *

 

The Cotton Ball diet

Champ de coton
©Kimberly Vardeman / Flickr

Tendance montante chez les jeunes, ce nouveau régime vise à nous faire ingurgiter du coton. Selon les « têtes pensantes » de ce récent phénomène, le coton permettrait de se libérer de la sensation de faim une fois avalé.

En théorie, cela est peut-être valable – je n’ai pas encore expérimenté mais je vous tiens au courant – puisque malgré son aspect aéré, il demeure suffisamment dense. Toutefois, il n’en est pas moins filandreux et aura très certainement tendance à laisser des débris non digérés au sein de l’organisme.

Sans oublier le risque de s’étouffer ou encore, d’obstruer le tube digestif. Nul besoin de vous faire un dessin pour vous en expliquer les conséquences…

Bien sûr, les adeptes de ce régime ont pensé à tout : ils trempent les boules de coton dans de l’eau et le plus souvent, dans du jus d’orange afin de mieux l’ingurgiter. Ainsi, ils peuvent être fiers de consommer des vitamines !

 

The Sleeping Beauty diet

Elvis Presley
Le King était un grand adepte de ce régime – ©Luiz Fernando Reis / Flickr

Le régime de La Belle au Bois dormant repose sur un concept simple : qui dort dîne.

À l’origine, le concept, somme toute classique, est louable et permet d’accéder à un rythme de vie sain. Ne pas rogner sur ses nuits (voire les allonger), profiter de cette énergie accumulée pour se bouger, tout en mangeant relativement équilibré et en limitant les excès.

Mais une fois de plus, certaines personnes ont détourné le concept, dormant presque une vingtaine d’heures dans la journée afin de s’éviter totalement la sensation de faim. Comment me direz-vous ? Et bien tout simplement en ayant recours à des somnifères et autres sédatifs. Loin de la poudre de la Fée Clochette qui fait planer, ces derniers ont pour but de faire dodoter. Mais trop de dodos amène à un déséquilibre du sommeil.

Le résultat est alors sans appel : le corps est paumé. Il ne reconnaît plus la sensation de fatigue ni de faim, et la personne se retrouve alors dans une sorte de léthargie extrême et dangereuse. C’est un peu comme un état de lendemain de cuite perpétuel. Pas top quoi…

 

On passera également sur tous les effets secondaires liés aux produits ingérés, dont l’accoutumance, menant parfois à la dépendance.

 

Le ver solitaire

Attention, vous entrez dans la zone trash.

Illustration non disponible, j'ai préféré vous éviter ça

Aussi connu sous le nom de ténia, ce type de vers hermaphrodite vient se loger dans le côlon de son hôte et a la réputation d’ingurgiter une certaine quantité de ce qui s’y trouve. Capable de mesurer plus de 9m de long à l’âge adulte et de vivre près de 40 ans, ce dernier est généralement à l’état d’oeuf ou de larve dans la viande crue de boeuf et de porc. Une fois ingurgité, c’est dans le gros intestin de l’hôte (humain ou animal) qu’il va se développer.

Bien entendu, certains ont vu en lui le Saint Graal du régime, l’ultime réponse aux problèmes de poids. On peut manger à sa faim, sans se soucier des calories ingurgitées puisque le ténia s’en débarrasse pour vous. Quoi de mieux ? Rien. Du moins, sur le papier…

N’oublions pas que le ténia est avant tout un parasite, qui affaiblira son hôte en lui dérobant des vitamines et autres molécules essentielles au maintien de sa bonne santé. D’ailleurs, une fois qu’il se sera bien goinfré, il pensera à se reproduire. L’hôte infecté se retrouvera alors avec des dizaines de bébés ténia dans son corps, tous plus mignons les uns que les autres, qui seront évacués via les « voies naturelles » (malgré sa volonté parfois) afin d’aller infecter d’autres organismes vivants.

Bref, c’est pas la joie. Mais ça se soigne très bien ! Il suffit d’ingérer un vermifuge afin de mettre le ver au tapis. Cela fait, il faudra l’évacuer de façon classique, si je puis dire…

 

The air diet

Cette fois, on part du côté des régimes vraiment perchés, proposés par les personnes les plus saines d’esprit au monde. Donc veillez à bien ouvrir vos chakras et tout se passera bien, promis.

It’s a trap !

Fourchette
©Dean Hochman / Flickr

Un régime à base de rien, ça vous tente ? Et bien, c’est le principe de cette nouvelle diète. Rien, mis à part de l’air et de l’eau, soit le minimum syndical selon les consommateurs. Pour le coup, c’est efficace, à n’en point douter. On maigrit à vue d’oeil, et en seulement quelques semaines vous pouvez de nouveau entrer dans vos fringues de 14 ans.

Par contre, il faut savoir que c’est un chouia dangereux. Rien de bien méchant non plus, attention ! Le corps va seulement se trouver dans un état de manque perpétuel au terme de quelques jours. Des carences importantes vont subvenir, des maladies pourraient également apparaître et le système immunitaire sera alors trop fragilisé pour faire face à ces dernières. Et si la personne a de la chance, son cerveau ou tout autre organe vital va aussi commencer à flancher par manque de nutriments.

Mais le portefeuille sera content !

Parfait, en somme.

 

Le respirianisme

Et le meilleur pour la fin !

Vous souhaitez pratiquer votre régime aux côtés de nouvelles personnes ? Découvrir de nouveaux horizons, vous aventurer aux confins de l’espace et tailler le bout de gras avec des divinités ? Si tel est le cas, le respirianisme est fait pour vous.

Ici, on oublie la nourriture et la boisson (je parle de l’eau), c’est des trucs de moldus. Prenez plutôt une grande inspiration et laissez-vous pénétrer par la lumière. Voilà le concept proposé par le respirianisme. Cette nouvelle tendance New Age se caractérise par la possibilité qu’elle offre de pouvoir vivre dans des conditions de vie saines (voire meilleures selon les aspirants), sans avoir besoin de s’alimenter. Il suffit seulement de respecter quelques protocoles de méditations afin de se repaître de lumière et parfois, entrer en contact avec les astres. Le cosmos fera le reste et vous alimentera en conséquence.

Respirianime
Une aspirante capturée sur le vif s’apprêtant à dialoguer avec les divinités astrales – ©home thods / Flickr

Bon, il n’est pas question d’entrer dans le débat permettant de savoir si nous avons affaire à une potentielle secte ou non, mais plus des dangers que le mouvement représente. Étonnamment (ou pas), ils sont sensiblement les mêmes que ceux présentés dans le précédent régime.

Ah, on me dit dans l’oreillette qu’ils sont pires en fait… En effet, car le corps manque de la ressource la plus essentielle à sa survie, l’eau. Rappelez-vous vos cours de Bio en 6ème : sans eau, point de vie. Une notion simple mais testée, validée puis prouvée. On ne peut tout simplement pas aller à l’encontre de cela. 

Et le manque ne tardera pas à se faire ressentir, allant crescendo : peau et bouche sèche, mauvaise haleine, douleurs articulaires et musculaires, grande fatigue, constipation, maux de tête, augmentation du rythme cardiaque et j’en passe.

Apprenez également que l’on recense d’ores et déjà des cas de décès liés à ses préceptes. Ce qui n’est pas franchement surprenant en soi…

 

Le p’tit bonus : manger devant un miroir

Dégoût
Quand tu te vois en train de te faire un brownie – ©Christopher Brown / Flickr

 

Il n’est pas question ici d’un régime alimentaire à proprement parler (ni d’une incantation de la Dame Blanche), mais seulement d’un constat surprenant. En effet, des chercheurs de l’Université de Floride Centrale ont démontré que la plupart des personnes diminuent leur consommation de calories dès lors qu’elles se retrouvent face à leur reflet, l’arme du crime à la main (le gâteau ou toute autre sucrerie du même acabit en l’occurrence).

 

Une bien belle astuce minceur qui intéressera certainement les plus motivé(e)s, puisqu’il faudra quand même avoir la volonté de supporter son double à chaque repas. Personnellement, j’y arrive pas.

 

 

 

Bref, la bêtise humaine n’aura jamais de limite, d’autant plus lorsqu’il est question de s’infliger de doux sévices et ce même dans le but de se sentir bien dans sa peau… Mais franchement, arrêtez de vous prendre la tête juste parce que vous ne rentrez plus dans ce bikini que vous avez acheté l’année dernière. Il vous suffit seulement d’un acheter un nouveau à Décat’ (ça coûte rien là-bas #BonPlan #VieMoinsChere) et le tour est joué ! Sans vouloir ironiser, j’ai envie de dire : venez comme vous êtes.

Et comme on le dit pas assez souvent… Nous on vous aime et on vous trouve beaux !

Posez-nous une question.

Les meilleures questions seront publiées !