Covid et digital : le bilan

La crise, amplificateur de tendances a mis en exergue l’intérêt du digital en pharmacie pour les patients. Les commandes, les réservations de produits en rupture et le télésoin ont eu une ascension fulgurante.

Lors de la crise, les pharmacies ont pu s’appuyer sur le digital. Pour celles qui avaient un site internet déjà installé, cela a été l’occasion de renforcer l’usage de leurs patients vis-à-vis du site, de communiquer davantage ou de lancer de nouveaux services comme la livraison à domicile. Les patients ont aussi été conquis par l’application meSoigner : elle a été très utile pendant le confinement avec la messagerie sécurisée pour communiquer avec son pharmacien et ses fonctionnalités de commande et d’envoi d’ordonnance.
Beaucoup de pharmacies en ont profité pour se lancer et créer leur site internet. Ainsi, c’est plus de 130 pharmacies qui ont rejoint le réseau meSoigner durant la crise !

La réactivité et l’adaptation : maîtres mots de cette pandémie
En réponse à l’exceptionnelle demande des patients en thermomètres, gels hydroalcooliques et masques, meSoigner a créé la réservation de produits. Cette fonctionnalité permet au patient de réserver un produit en avance via le site internet, et au pharmacien de gérer les demandes de réservation web et en officine. Un travail a aussi été fait sur www.mesoigner.fr afin de rediriger les patients qui recherchent des masques ou des gels hydroalcooliques vers les pharmacies qui en ont en stock. Plus de 300 références de masques et de gels ont été ajoutés en parallèle dans la base de données meSoigner.
La dernière fonctionnalité créée est une carte épidémique inédite qui permet de suivre la capacité d’accueil des hôpitaux de votre département par rapport aux données d’avant la crise. Certains départements ont donc un nombre d’hospitalisations en cours supérieur à leur capacité d’accueil avant la crise.

Le télésoin : le futur ?
«Les téléconsultations constituent désormais plus de 11% de l’ensemble des consultations contre moins de 1% avant la crise» a constaté l’Assurance Maladie dans un communiqué de presse le 31 mars. Maintenant que cette habitude est prise, nombreux sont les patients et les médecins qui souhaitent continuer pour éviter les risques liés au déplacement.
Tous les entretiens meSoigner sont adaptés au télésoin ! L’initialisation est digitale, avec la prise de rendez-vous sur le site internet de la pharmacie. Puis le patient est informé et guidé. L’auto-questionnaire présent sur le bilan de médication ou le suivi diététique est conçu pour être fait à domicile, afin de préparer la rencontre avec le pharmacien. La visioconférence s’inscrit dans cette continuité et ainsi, les patients à risques qui sont justement candidats au BMP*, entretien AVK, Asthme ou au suivi diététique sont protégés.
* Pour le remboursement du BMP, il est nécessaire d’avoir fait un premier rendez-vous à la pharmacie

Quelques chiffres …
2,5 fois plus de visites sur les sites des pharmacies meSoigner
5 fois plus de commandes et d’ordonnances