[Témoignages] Ils se sont lancés dans les entretiens !

MeSoigner est à l’origine de 3 logiciels innovants qui permettent aux pharmaciens d’optimiser leurs entretiens : le bilan de médication, le suivi AVK/AOD, le suivi diététique et bientôt l’oncologie. Voici un retour d’expérience de trois pharmaciens qui proposent ces services à leurs patients.

M. Unver de la pharmacie du Bourg à Saint-Vallier se consacre aux bilans de médication partagés depuis plus d’un an. 

Pourquoi avez-vous choisi de faire des BMP ?

Parce que financièrement, c’est intéressant et pour suivre les nouvelles missions proposées par la Sécurité Sociale, occuper le terrain… et éviter qu’elles ne soient proposées à d’autres !

Comment communiquez-vous auprès de vos patients pour les informer de ce service ?

Nous en parlons au comptoir dès que possible, particulièrement aux patients qui ont des traitements lourds, qui sont demandeurs d’explications, ou qui risquent une mauvaise observance de leur traitement.

Que pensez-vous de l’outil mesoigner ?

Le fait que tout soit informatisé me plait. Les archives papier, ce n’est plus possible ! C’est un outil qui est intuitif, facile à utiliser sur tablette dans la pharmacie, et le décompte du temps est très pratique.

Vos patients repartent-ils satisfaits après un BMP ? 

Ils aiment se sentir écoutés par leur pharmacien ! Nous faisons le point afin de leur permettre de mieux comprendre et suivre leur traitement, ce sont des informations précieuses pour leur quotidien. 

M. Mosnier Thoumas de la pharmacie de Corbiac à Saint-Médard-en-Jalles a des années d’expérience avec les entretiens AVK/AOD

J’avais mis en place les entretiens AVK en 2014 lorsque les pharmaciens avaient été sollicités pour améliorer le suivi des patients sous anticoagulants. Ils étaient très intéressants mais nous passions beaucoup de temps à poser toutes les questions alors qu’il n’y avait que quelques points à voir. Depuis que j’utilise les solutions d’entretiens de MeSoigner, je réalise les suivi de tous mes patients sous anticoagulants en me concentrant sur leurs problématiques. L’entretien initial est plus rapide mais c’est sans parler des entretiens thématiques que je réalise souvent au comptoir !  C’est ainsi que j’améliore leur observance, la compréhension de leur traitement et que je les fidélise à la pharmacie. Je recommande !

M. Cazes de la pharmacie de Canals a un DU en diététique et propose des suivis nutritionnels à ses patients.  Il est à l’origine de l’outil de suivi diététique meSoigner.

Pourquoi mettre en place un suivi diététique de vos patients ? 

C’est le rôle du pharmacien de faire de la prévention et de réapprendre aux patients à bien manger. L’entretien n’est pas axé sur le poids ni l’esthétique, même si cela fait partie des motivations, mais sur le rééquilibrage alimentaire. 

Vos patients sont-ils satisfaits de ce service ? 

80 à 90% de mes patients repartent satisfaits après un suivi (durant lequel je les vois 3 fois). Ils n’ont pas forcement atteint leur objectif de poids mais ils ont appris à changer leurs habitudes alimentaire

Faites-vous des ventes additionnelles ? 

Cela n’est pas mon objectif, j’oriente mes patients vers  une bonne alimentation avec des produits naturels en priorité. Mais dans certains cas, les compléments alimentaires vont être utiles.

Que pensez-vous de l’outil meSoigner ? 

Avant je passais 2h à faire un suivi sur papier et maintenant j’y passe 4 fois moins de temps ! Il me faut 15 minutes pour créer un programme alimentaire personnalisé pour mon patient à partir d’un programme de base que j’ai enregistré sur l’outil. Le logiciel me permet aussi de me consacrer plus tranquillement à l’analyse que je peux faire à distance. 

Laisser un commentaire